Leçon 1 de 0
En cours

Le travail au T avec la défonceuse

Cédric 5 février 2023

Défonceuse : L’astuce pratique du travail au T

Dans ce cours, je vous propose de mettre en pratique la technique du travail au T. Une réalisation simple, avec quelques morceaux de contre-plaqué qui vous fera gagner du temps et de la précision.

Pour le réaliser, vous aurez besoin de:
– 1 morceau de CP (15 ou 18mm) de 10cm x 90cm
– 1 morceau de CP (15 ou 18mm) de 10cm x 60cm
– De la colle
– 1 mèche forstner de 20mm pour les trous

La menuiserie est un apprentissage sans fin. Et si nous découvrions la technique du travail au T. Simple et efficace pour réaliser des rainures en plein panneau. C’est l’une de mes techniques préférées avec la défonceuse pour gagner en précision. Il s’agit d’un simple petit gabarit en forme de T, qui permet de voir exactement l’endroit où va travailler la machine. C’est simple, pratique, très rapide à faire. Muni de ce gabarit, vos rainures en plein panneau se feront en un instant.

Les avantages du travail au T :

La mise en place est extrêmement précise et facile, c’est pour moi un énorme avantage. On peut se replacer tellement précisément qu’on ne verra pas la différence. On peut travailler au toucher et pas seulement à l’œil comme avec un gabarit en plexiglas. Ainsi, je pourrais venir agrandir la rainure déjà faite avec une grande précision.

Avec ce gabarit en T, j’ai une surface martyre et cela permet d’éviter les éclats. J’obtiens un excellent état de surface à condition de bien le mettre en place. 

Dans le cas d’un tracé :

On a deux lignes au choix pour placer notre gabarit en T sur le tracé. Soit on décide de travailler en amont soit en aval de la ligne. 

Ce montage nous permet de nous placer très facilement sur le tracé. Cependant, il a quelques inconvénients :

  • Il ne peut pas centrer sur l’axe, car on n’a pas l’axe de notre usinage  
  • Si je veux travailler avec un angle de 89° et non 90°, il faudra que je refasse le T.
  • Ils sont spécifiques à une défonceuse et une taille de fraise. J’ai marqué une trace de diamètre 16 dans le T, il me servira de guide dans le placement du gabarit.

Ce gabarit comporte quelques inconvénients, mais au travers de quelques astuces que je vous présenterai, il sera possible d’en supprimer.

Placement du gabarit et fixation :

J’aligne ma rainure sur le trait. Je mets en place les serre-joints de telle sorte que le gabarit soit maintenu plaqué contre ma planche. Je peux également avoir une petite souplesse sur la longueur du T, je viendrais donc placer un serre-joint à ce niveau-là pour qu’il soit bien immobilisé.

Avant d’aller plus loin, je vais vous parler théorie pour bien comprendre le sens d’usinage et aussi pourquoi nous avons installé le T de cette manière.

Comprendre le sens d’usinage à la défonceuse :

Une défonceuse a un sens d’usinage. On ne peut pas usiner en tirant ou poussant la machine comme on veut, on risque de voir la machine s’emballer et nous emporter. 

Dans cet exemple, nous avons une planche (à gauche) avec une rainure déjà entamée. On va travailler dans le sens de la flèche rouge. Je vous explique pourquoi.

On est placé, ici, vu de dessus. Je dessine ma fraise de défonceuse (en bleu), elle va tourner dans le sens horaire (petite flèche rouge).

Elle va d’abord travailler à gauche puis elle va continuer vers la droite. On a globalement le tranchant de la fraise qui va partir vers la droite (flèche jaune).

Du fait de l’effort de coupe et du sens de rotation de la fraise, ma défonceuse va avoir tendance à partir vers la gauche (flèche verte). Et en même temps, je vais pousser ma défonceuse vers le haut (flèche verte dans la rainure). La combinaison de ces deux forces fait que la défonceuse aura tendance à dévier dans le sens de la flèche noire, vers la gauche.

Il est essentiel de comprendre la direction qu’aura tendance à prendre la défonceuse afin de savoir où placer le guide, ici le gabarit en T. C’est pourquoi on va placer le guide à gauche (zone hachurée en bleue). On placera la défonceuse contre (semelle représentée par le cercle bleu), elle viendra glisser le long du guide pour le travail au T. 

Il est très important de se rappeler de ces forces et mouvements. Il faut rentrer dans vos schémas corporels lorsque vous ferez vos premiers usinages. C’est pour cela qu’on place les appuis à gauche dans le cas d’une baguette/règle, etc. ou dans le cas du guide parallèle à droite afin d’éviter que la machine dévie à gauche. 

Comment usiner avec un T :

Précédemment j’avais tout installé, on repart de là. J’ai choisi une fraise de diamètre égale à la rainure sur mon gabarit en T. Lors de la première utilisation du montage, j’ai utilisé cette fraise pour faire la rainure guide.

Je règle et serre la butée. Maintenant que tout est en place et réglé, l’usinage sera très simple. Je n’aurai qu’à pousser ma défonceuse, l’effort de coupe me poussant vers la gauche contre le guide. Elle va peut-être rouler, mais comme la partie qui est en appui de la semelle est une surface ronde, son centre décrit une ligne droite.  

Le travail est simple, pratique et efficace. Cependant, comme dit précédemment, le gros inconvénient c’est que si je souhaite utiliser une autre défonceuse pour, par exemple, prolonger cette rainure, je ne suis plus contre le T. En appui, j’usinerai une autre zone du fait que les semelles des deux défonceuse n’ont pas les mêmes dimensions. 

Première astuce : 

J’ai préparé une baguette correspondant à l’espace en trop lorsque j’utilise ma petite Bosch. Elle me permet de réaligner mes centres et je pourrais très bien reprendre le travail effectué avec la Festool. 

Cette astuce a une utilité particulière lorsqu’on usine des queues d’arondes. 

Travail au T et queue d’aronde :

Pour illustrer mon propos on va faire comme précédemment, mais avec une fraise à queue d’aronde. Glisser une étagère dans une rainure c’est bien, mais glissé dans une queue d’aronde c’est encore mieux. 

Dans un premier temps, je vais venir modifier mon gabarit et lui faire une rainure à queue d’aronde. On règle la butée, ici, je vais plonger de 7mm, puis on usine. Sur ma surface martyre, je sais que j’ai une largeur de 16,5mm. Je vais pouvoir tracer mon étagère avec 16,5mm.  

J’ai, cependant, une deuxième option. Il est possible de travailler à l’axe. Dans ce cas, je vais utiliser mon gabarit en plexiglas correspondant à la défonceuse Festool. Je le place bien au-dessus de mon trait puis je viens plaquer le T contre le plexiglas. J’ai centré mon trait par rapport à la rainure du martyre. On immobilise le gabarit dans les deux directions.

Si vous n’avez pas la chance d’avoir une grosse fraise à queue d’aronde avec un diamètre 12, usiner une aussi grosse queue d’aronde en une seule passe c’est délicat. Dans ce cas-là, je mets ma baguette supplémentaire pour pouvoir utiliser ma défonceuse Bosch. 

Elle va venir usiner et préparer le travail, équipée d’une queue droite.

Maintenant, je reprends la Festool. Attention, on plonge et l’on démarre à l’entrée du martyre dans le vide, car la fraise à queue d’aronde ne peut pas plonger. 

J’ai réussi sans faire forcer la machine à réaliser une grosse rainure sans avoir à faire/défaire et dérégler le gabarit en T de nombreuses fois.

La dernière astuce : 

Sur un ancien T que j’avais réalisé, j’ai ajouté sur la surface martyre une petite cale. Lors de la fabrication du gabarit, il faudra prévoir dès le départ un logement, une surface martyre dans la surface martyre. La cale est collée avec de la colle à chaud. 

Elle va s’adapter à la fraise que je vais utiliser. Ici, la dernière fois c’était avec la Festool avec une fraise de diamètre 20. Mais si j’ai envie de le remplacer, de coller un autre contre-plaque, et de partir sur une fraise à gorge ou en V sur la défonceuse Bosch ça fonctionne très bien. 

Ces petites astuces complètent le travail au T, et permettent de le rendre plus pratique et plus facile d’utilisation qu’il n’est déjà. Le travail au T, c’est vraiment une des bases du travail à la défonceuse. Le maitriser et le mettre en œuvre dans de bonnes conditions va vous faire progresser. 

>