Une machine à bois d’occasion comme la mienne c’est 3300€ et dans 5 ans elle n’aura pas perdu un centime!

Pour environ 2000€ de matière première et de quincaillerie vous pourrez vous construire une petite cuisine. Je parle d’une cuisine sur mesure avec des porte en bois massif. Une cuisine qui dès la première réalisation vous permet d’amortir votre investissement.

PS: Si vous souhaitez être certain de perdre votre l’argent, vous pouvez mettre une voiture dans le garage… 

Durant cet atelier gratuit je vais vous démontrer qu’un atelier de 25 m² est suffisant pour la majorité des projets.

Le tout est de bien s’organiser!

Regardez ce qu’en dit Gilles Feuillatre élève de la formation :

L’appréhension que je pouvais avoir sur ces machines a disparu au fil du temps et de leurs utilisations grâce à tous les conseils que tu nous distilles dans cette formation FDFMMii. Aujourd’hui, je me sens en confiance quand je dois utiliser ces machines car je sais ce qu’il faut faire et ne pas faire pour travailler de façon efficace et en toute sécurité; j’arrive aussi à me projeter sur les différentes étapes de la réalisation d’un projet afin de mieux anticiper certains points techniques.

Regardez ce qu’en dit Thibault Chomel, élève de la formation:


 le plus indéniable de cette formation, est qu’elle se fait à distance, chez soi. Spécifiquement, cela signifie sur sa propre machine et à son rythme.
Ces deux points sont très importants. Il y a 10 ans, j’ai fait -comme d’autres- une formation sur combinée bois à La Croisée Découverte. J’y ai réalisé un magnifique confiturier… mais me suis retrouvé incapable de réitérer l’expérience une fois chez moi. Machine différente, plus d’interlocuteur pour répondre à mes questions… bref, je n’ai pas su où commencer.
Alors, que m’a apporté FFMMii ?

-Une communauté pour restaurer ma machine (merci à Henri SOULAGNET notamment, qui m’a aidé à passer d’un moteur monophasé à un moteur triphasé)

-Des techniques pour entretenir et régler sa machine (certes, elles sont toutes différentes mais tu as su souligner les points communs)


-Des techniques pour utiliser sa machine (oui, je positionnais mal mes mains lors du dégauchissage, et ce même après avoir visionné tes vidéos ! C’est en les visionnant plusieurs fois, et en pratiquant entre deux, qu’on se corrige peu à peu.)

– Une confiance en soi enfin ! (Un de tes arguments s’est révélé très juste chez moi : « Prouver, se prouver à soi-même et aux autres, qu’on est capable de faire (différence entre le ‘savoir’ et le ‘savoir-faire’).»

Avez vous pensé à utiliser vos propre mains pour les faire par vous même ? 

Je me suis donné comme mission de vous accompagner dans votre projet, et aujourd’hui plusieurs milliers de mes élèves font leurs propres meubles, alors je suis heureux de vous dire, ceci n’est plus un rêve, il faut simplement commencer.

>