Défonceuse : Astuce simple pour gagner en précision

Depuis 15 ans, j’utilise la défonceuse pour mes assemblages (rainures simples, assemblages à queues d’aronde). Je vous fais découvrir l’une de mes techniques préférées avec la défonceuse pour gagner en précision. Il s’agit d’un simple petit gabarit en Plexiglas, qui permet de voir exactement l’endroit où va travailler la machine sans rien mesurer. C’est simple, pratique, très rapide à faire. Ce gabarit va vous simplifier le travail pour savoir où placer votre défonceuse sur votre panneau sans faire aucune mesure. Vous serez également beaucoup plus efficace.

Lorsqu’on travaille près du bord et qu’on peut utiliser le guide parallèle, ce gabarit n’a pas grand intérêt. Il va avoir une valeur ajoutée lorsqu’on va commencer à travailler perpendiculaire à la longueur de notre panneau et surtout loin des bords. Son avantage est qu’il va me permettre de faire une rainure en plein panneau et de savoir où je vais travailler. 

Petit aparté sur le rail et le guide Bosch : 

On peut retrouver ces accessoires dans les autres marques. Je trouve ce système pour la défonceuse relativement inutile. Je l’ai depuis des années et je ne l’ai que rarement utilisé. Je l’utilise pour travailler avec l’index qui me permet de faire un trou tous les 32mm, par exemple. Mais quand on veut l’utiliser, il faut poser la défonceuse et la fixer, car elle n’est pas stabilisée. De plus quand je plonge, je n’ai aucun repère, je ne sais pas où elle travaille. Dernier inconvénient avec l’effort de coupe, l’adhérence du rail n’est pas suffisante et il faudra également le fixer avec des serre-joints.

Au final, un bon tasseau bien droit fixé avec des serre-joints va faire exactement la même chose. Il sera d’autant plus pratique combiné avec le gabarit en plexiglas, car il nous permettra de savoir exactement où fixer le tasseau avec une grande précision.

Mode d’emploi du gabarit : 

Imaginons que cette planche de bois soit un côté d’une simple étagère que vous voulez encastrer par rainure. Quand on veut faire ce type de travail, on va devoir faire des rainures perpendiculaires à la longueur. Si l’on souhaite par exemple faire une armoire pour ranger les chaussures, on va se retrouver à entasser les étagères. Dans ma manière de tracer, je peux soit tracer l’axe, soit le dessus, soit le dessous. 

Imaginons que dans cet exemple j’ai décidé de tracer le dessus de mon étagère et que je souhaite l’encastrer à ce niveau-là. Je vais venir fixer un tasseau à droite sur l’image et prendre une fraise de la largeur du bois (ici, 20mm). 

Avec le gabarit pour défonceuse, c’est très simple, j’allie la précision et le côté pratique. Je l’ai fait pour des diamètres de 8, 12 et 20, mais il est possible d’en faire plus. Cependant, plus il y aura de marques, moins le gabarit sera lisible. Je vais simplement venir placer mon trait sur la ligne de mon gabarit correspondant au diamètre 20 (sur la photo, la plus à droite). Une fois aligné, je place mon tasseau contre (sans faire bouger le plexiglas) puis je le fixe. Vérifiez avant la pose du deuxième serre-joint que rien n’a bougé. 

On règle la profondeur souhaitée de la plongée. On démarre hors contact puis on vient usiner la rainure en glissant la défonceuse contre le tasseau. La rainure est parfaite, je suis juste au bord de mon trait. Ici, à partir du moment où l’on a une fraise correspondant à l’épaisseur du bois on est très bien. 

Je n’ai pas mesuré, j’ai suivi mon tracé. Ceux qui travaillent à l’ancienne avec une épure qui remonte leur trait, savent où placer leur cale de guidage. 

Deuxième exemple : 

On souhaite mettre une étagère basse à droite et une étagère haute à gauche. Puis une troisième au milieu. Je trace trois traits équidistants. Avant, il aurait fallu commencer à tenir compte des épaisseurs. En utilisant le gabarit et en me centrant pour chaque trait, je vais avoir les mêmes épaisseurs pour les trois rainures. 

Avec mon trait d’axe sur le gabarit, je n’ai plus de soucis de répartition des espaces entre deux étagères. Par exemple, je prends les dimensions entre axes, je les divise et je ne trace que les axes. C’est beaucoup plus pratique et simple. 

Mise en pratique : Je me mets sur l’axe avant de fixer le tasseau, puis j’usine. 

Ce type de construction simple d’étagère avec ce gabarit en plexiglas devient un jeu d’enfant. 

Fabrication du gabarit :

J’utilise un plexiglas depuis des années, cependant il était plus simple avec seulement l’axe central. Ici, j’ai envie de vous montrer la fabrication d’un gabarit plus abouti avec différents diamètres de fraise. 

Lors de ma première tentative, j’ai obtenu ce résultat. Autant vous dire qu’il était juste inexploitable. Les traits étaient trop rapprochés, l’encre avait bavé c’était illisible. Mon idée première était de fabriquer un gabarit reportant le diamètre de toutes mes fraises (3, 4, 5, 6, 7, 8, 10, 12, 16, 20). J’en avais trop, ce n’était pas possible.

Pour la fabrication finale, on va se concentrer sur le trait d’axe et sur une sélection de fraises couramment utilisées (8mm, 12mm et 20mm). Je vous conseille de choisir quelques fraises que vous voulez avoir sur votre gabarit et que vous utilisez régulièrement. N’essayez pas de tout mettre, comme vous avez pu le voir ça ne fonctionne pas. 

Première étape : 

On a besoin d’écrire sur le plexiglas, il faut donc retirer le film de protection. Il est également extrêmement important que l’arête à gauche soit parfaite et droite. 

Deuxième étape : Axe central 

Pour tracer l’axe central, je vais utiliser une fraise à écrire. Elle doit avoir une belle pointe. Si vous n’avez pas de belle pointe, prenez un foret à bois de 8 et vous le montez dans la défonceuse. 

Pour le réglage de la butée, on vient juste en contact avec le plexiglas et l’on appuie légèrement. On verrouille la butée. Par la suite, on vient pousser la semelle de la défonceuse (sans la démarrer) pour simplement rayer le support en plexiglas. On fait attention de bien rester en contact à gauche contre le tasseau.

Troisième étape : Lignes pour la fraise de diamètre 8

J’ai mon trait d’axe. Maintenant, je vais prendre ma fraise de 8 et venir faire des marques à chaque extrémité du trait. Je pourrais prendre un réglet et mesurer 4mm à droite et à gauche, cependant je préfère ne pas mesurer et de plutôt utiliser les traces laissées par ma fraise pour venir relier les extrémités. 

Je viens simplement la poser en contact et verrouiller la butée. On ne démarre jamais une défonceuse en contact. La défonceuse est toujours placée contre le tasseau guide. Une fois démarrée, il suffit de plonger pour marquer. 

On sort le tranchet et le réglet. Le tranchet je l’utilise à l’envers ce qui fait qu’il va graver plutôt que de couper. Soyez précis lors de cette étape. On vient juste se mettre à fleur de la marque, précédemment faite, puis on grave le plexiglas. Le son est similaire à celui d’un outil qui raye le verre. Il n’est pas nécessaire de les faire trop profondes, on les mettra en valeur par la suite avec du feutre. 

J’ai les marques correspondant au diamètre de la fraise 8.

Quatrième étape : Lignes pour la fraise de diamètre 12 et 20

On change de fraise et l’on reproduit les mêmes étapes que précédemment. 

Cinquième étape : Mise en valeur des lignes

On va mettre en valeur les traits en utilisant un marqueur. J’utilise un marqueur Paperboard, il permet de remplir les traits, tout en étant facilement essuyable pour nettoyer le plexiglas afin qu’il ne reste du marqueur uniquement à l’intérieur du trait. Les traits sont rugueux et accrochent la matière du marqueur. 

On essuie le plexiglas avec du sopalin. On le retourne pour enlever le film protecteur de cette face.

Attention, il y a un point extrêmement important. Il faut mettre en valeur le côté lisse et droit qui va servir de guide sur lequel on placera le tasseau. Pour cela, sur ce côté on va indiquer le nom de la défonceuse concernée (chaque guide est spécifique à une défonceuse). On peut même ajouter les diamètres qui ont été utilisés. 

Le cas le plus démonstratif de son utilité est le cas avec des rainures à queue d’aronde. On ne sait jamais où l’on va placer le guide. Une fois on va reporter le rayon, alors que ça aurait dû être du diamètre, ou le contraire. Ici, typiquement pour faire cet usinage avec le gabarit, on va travailler à l’axe.

Ce gabarit est un petit bricolage, qui demande peu de temps de réalisation. Il est très précis, très facile d’utilisation, il vous apportera précision avec votre défonceuse. Il vous fera gagner du temps dans vos réalisations. Je l’utilise depuis des années, je ne sais plus m’en passer. 

Retrouvez son mode d’emploi et fabrication en vidéo ici :

Articles liés

Echiquier : un arbre, un père, un fils, une histoire

Il y a 70 ans mon père a sculpté ce jeu d’échecs. Il y a 45 ans, il plantait un arbre, plus exactement, un noyer. Il y a 3 ans, je ramenais dans mes bagages quelques planches tirées de ce noyer, parti trop tôt comme mon papa. Aujourd’hui, c’est le moment d’écrire la conclusion de cette histoire en fabriquant le plateau d’échec et de lui rendre hommage.

>