Comment faire soit même l’habillage d’un mur d’une chambre?

 

Des matériaux jolis, écologiquement respectueux, pour une décoration bon marché,  ce n’est pas simples à trouver…

je vous propose avec cette méthode de mettre en œuvre une décoration simple et pas cher avec des  planches de coffrage. Elles sont peintes avec de la peinture naturelle à base de farine d’huile de lin et d’ocre.

Comme vous pouvez constater sur cette première illustration mon objectif est de garder, de conserver une partie de la texture du bois brut.

A chacun c’est gout mais on est bien dans la décoration bon marché!

Comment refandre une planche en deux dans l’épaisseur.

Les planches de coffrage sont économiques cependant, je décide de les refendre en deux. Certes ce travail va être laborieux même avec mon outillage, mais il aura l’avantage de rendre ce bois de piètre qualité  plus facile à maîtriser, si l’envie lui prenait de se déformer.

Dans l’ordre des images, j’ai monté une lame de débit. Cela peut paraître contradictoire mais une telle lâme possède peu de dents ce qui facilite l’évacuation des copeaux et permet  au moteur de moins forcer.

Ensuite, afin que ce travail soit plus souple j’ai monté l’entraîneur en position verticale.

Notez également, que légèrement en amont de la lame,j’ai installé deux presseurs. Ils m’aident à maintenir plaquer ce bois qui n’est pas corroyé.

Je travaille par retournement et en deux temps pour petit à petit monter la lame à sa hauteur de travail maximum.

À la fin il ne me reste plus que deux ou 3 cm de bois qui se coupent très facilement à la scie à ruban.

 

Ce travail étant fait, je passe toutes mes planches dans la raboteuse. En commençant par retirer les irrégularités intérieures laissées par les différentes d’épaisseurs de lame.

Je me retrouve ainsi avec des planches qui ont toutes la même épaisseur et dont l’une des faces est totalement brute.

Dans un deuxième temps, je rabote cette seconde face sur seulement 0,8 mm d’épaisseur. Au vu de l’état de surface initiale, cette valeur me permet d’obtenir des zones lisses bien rabotées. Mais elle laisse également d’autres zones avec une texture de bois brut.

Il y a quelques années j’avais utilisé une technique similaire pour créer la cloison d’un dressing.

Il y a quelques années j’avais utilisé une technique similaire pour créer

Comment faire sa peinture naturelle

La peinture dite suédoise est la solution idéale pour peindre un bois. Elle permet de conserver ses caractéristiques  écologiques. Je trouverais dommage de le couvrir avec une peinture émettant des COV.

Je ne vous détaille pas la recette ici. C’est ma première expérience avec cette matière. Une recherche sur Internet avec les mots-clés : peinture, farine, suédoise… devrait vous apporter bon nombre de recettes!!

D’autant plus que comme vous le verrez dans la vidéo ci-dessous, j’ai eu quelques déboires avec la recette que j’ai suivie. Je trouve au final que celle présente sur le blog Esprit cabane est bien plus sérieuse

La pose est encore plus simple que celle d’un lambris étant donnée qu’elle est faite à claire-voie. J’ai choisis ce type de pose car il me semble particulièrement recommandé lorsque le bois utilisé n’est pas parfaitement sec…

 

Vous pouvez découvrir l’intégralité de la mise en œuvre de cette technique dans cette vidéo.

comments powered by HyperComments